Sci et taux d’endettement personnel : l’essentiel à savoir

Le taux d’endettement personnel est un indicateur qui permet de savoir si vous avez une situation financière saine ou non. Il se calcule en divisant le total de vos dettes (prêts, crédits à la consommation, prêts immobiliers, etc.) par votre revenu mensuel net.

Si ce taux est supérieur à 33%, cela signifie que vous êtes surendetté et que vous risquez de faire faillite. Mais il existe des solutions pour diminuer ce taux et retrouver une meilleure santé financière. Voici ce que vous devez savoir sur le sci et le taux d’endettement personnel. Bonne lecture !

Qu’est-ce que le sci et le taux d’endettement personnel ?

Les SCI sont des sociétés qui peuvent être créées par deux ou plusieurs personnes. Cependant, elles ne peuvent pas être créées pour un seul individu. Elles sont très utilisées dans le cadre de la gestion patrimoniale, notamment en matière de transmission de biens entre les membres d’une même famille ou entre les membres d’une même famille et des tiers. Les principales caractéristiques des SCI sont :

  • Une grande souplesse juridique et fiscale
  • une responsabilité limitée aux apports réalisés au moment de la constitution
  • l’absence d’imposition sur les bénéfices réalisés par la SCI (sauf en cas de distribution)
  • une simplification des formalités d’enregistrement

Il faut savoir qu’au-delà de 33% de ses revenus, il est considéré comme un taux d’endettement trop élevé. Ce pourcentage ne prend en compte que les charges récurrentes (loyer, factures, etc.)…

Il faut savoir que le loyer n’est pas une charge récurrente. Cela signifie qu’il ne doit pas être inclus dans le calcul du taux d’endettement. On peut intégrer :

  • Les pensions alimentaires versées ou reçues
  • Les bourses et études supérieures payantes
  • La pension alimentaire prise en charge par l’ex-conjoint
  • Les factures impayés (téléphone, gaz)
  • Le petit électroménager : aspirateur, machine à laver…

Comment le taux d’endettement personnel est-il calculé ?

Le taux d’endettement personnel correspond à la part du revenu annuel consacrée au remboursement de vos crédits. Il a pour but de déterminer si vous pouvez emprunter de l’argent afin de financer votre projet immobilier !

Le calcul du taux d’endettement permet également de connaître votre capacité d’emprunt, c’est à dire le montant maximal que vous pouvez emprunter sur une durée déterminée.

En effet, la plupart des banques et organismes prêteurs exigent ce type d’information avant l’octroi du prêt immobilier. Cette information est importante en matière de négociation et peut constituer un argument pour obtenir un meilleur taux ou plus facilement un crédit immobilier.

Le calcul du taux d’endettement se fait par référence à quelques critères :

  • le revenu net imposable
  • les charges mensuelles incompressibles (loyer, pension alimentaire, factures diverses)
  • les éventuels autres crédits en cours
  • les charges futures (crèche etc)…

Parfois, il est même possible d’ajouter un petit pourcentage comme indice supplémentaire pour savoir comment sera impacté le reste à vivre après le remboursement des intérêts et des frais annexes (taxe habitation).

Quels sont les facteurs qui peuvent influencer le taux d’endettement personnel ?

Notez que l’endettement personnel est souvent un indicateur de la santé financière des ménages. Il peut également être utilisé comme une mesure objective du risque d’insolvabilité, en particulier pour les petits emprunteurs et ceux qui ont des obligations à long terme…

En outre, le taux d’endettement personnel peut être utilisé pour mesurer l’intensité de la consommation du consommateur ou la propension à dépenser.

Sachez que le taux d’endettement personnel varie selon quelques facteurs, dont certains sont liés au cycle économique et aux conditions du marché bancaire.

Le taux d’endettement personnel peut augmenter pour plusieurs raisons. Les taux d’intérêt plus élevés sur les prêts hypothécaires ou autres dettes peuvent faire grimper le montant total des intérêts payés et par conséquent celui des versements mensuels sur les prêts existants !

Les familles avec des enfants scolarisés ont tendance à avoir un plus grand niveau d’endettement étant donnée la hausse des frais de scolarité et l’achat de fournitures scolaires, etc.

Existe-t-il des moyens de réduire le taux d’endettement personnel ?

Le taux d’endettement personnel est le rapport entre les ressources et les charges du ménage. Le résultat de ce calcul permet de savoir si la personne qui effectue l’opération dispose de revenus suffisants pour rembourser ses dettes et faire face à ses dépenses courantes.

Il existe différents moyens pour réduire son taux d’endettement. L’un d’entre eux consiste à réduire les dépenses. Avant de vous endetter, il faut que vous preniez en compte vos dépenses courantes et votre budget. Tenez-vous loin des dettes inutiles.

De plus, n’hésitez pas à demander aux banques un prêt personnel pour financer une dépense imprévue ou exceptionnelle (exemple : voyage). N’augmentez pas le montant global des crédits contractés pendant cette période.

N’hésitez pas non plus à faire appel au rachat de crédit. Dans certains cas, il peut être opportun d’effectuer un regroupement ou un rachat de crédit afin que le montant total des remboursements soit moins élevé. Cela permet d’avoir une meilleure visibilité sur sa situation financière avec plusieurs prêts en cours.

Si malgré ces conseils, votre situation financière devient trop compliquée, rencontrez votre conseiller bancaire afin qu’il puisse trouver la solution adaptée à votre situation. Par exemple, si vous avez plusieurs crédits en cours, il peut être intéressant d’envisager un regroupement ou un rachat de crédit qui permettra notamment une gestion simplifiée des paiements mensuels grâce à un seul interlocuteur qui suit l’ensemble du dossier.