Comptable public, contrôleur des douanes et inspecteur en permis de conduire exercent leurs fonctions dans le secteur de l’administration générale ou surveillance. Focus sur ces métiers recruteurs de la fonction publique.

Tout savoir sur le métier de comptable public

Le comptable public est un fonctionnaire qui se charge des opérations d’encaissement et de décaissement d’un établissement public. En aucun cas, il ne prend les décisions de paiement. Il réalise les paiements demandés et perçoit les recettes. Il doit suivre impérativement les directives de sa hiérarchie. Le comptable public s’occupe des deniers publics sous l’ordre de l’organisme public qu’il représente.

La qualité principale d’un comptable public est sa rigueur et son aptitude en termes d’organisation. Effectivement, ce métier requiert une connaissance accrue des procédures et des règles qui sont de mise dans les finances publiques et dans l’administration fiscale. Le responsable doit maîtriser parfaitement le droit administratif, le droit privé et public.

Pour accéder au métier du comptable public, il faut s’inscrire après le Bac dans une formation de comptabilité et de gestion traditionnelle. Plusieurs niveaux de compétences sont disponibles : BTS, Master, DCG (diplôme de comptabilité et gestion) …

Il suffit ensuite aux candidats de trouver la spécialité comptes publics avant de passer le concours.

En savoir plus sur ce métier.

À propos du métier de contrôleur des douanes

Le contrôleur des douanes se charge du contrôle du public aux points de passage comme les ports, les gares, les autoroutes, les aéroports, et notamment aux frontières de l’UE (Union Européenne). Il intervient au sein du domaine de surveillance, porte un uniforme et dispose d’une arme de service.

Le contrôleur des douanes vérifie les voyageurs et leurs bagages, mais aussi les marchandises qui circulent, les camions, les voitures, etc. Exerçant au sein de la branche OP/CO AG (contrôle des opérations commerciales et de l’administration générale), il suit les déplacements des marchandises et des entreprises exportatrices et importatrices.

Honnête, fiable et rigoureux, le contrôleur des douanes a réussi le concours de catégorie B qui est accessible après le Bac ou toute autre équivalence. Sans diplôme, une expérience professionnelle de 3 ans est acceptable.

Chaque année, le concours attire plusieurs milliers de postulants pour une dizaine de postes. Ces derniers peuvent y accéder après 1 an de formation rémunérée.

Quid du métier d’inspecteur en permis de conduire

La mission principale de l’inspecteur en permis de conduire est de délivrer le fameux passe pour circuler aux candidats. Il doit faire passer les épreuves pratiques et théoriques relatives à l’obtention du permis de conduire.

Cependant, l’inspecteur en permis de conduire est aussi affecté à d’autres missions comme le contrôle des auto-écoles et leur fonctionnement ainsi que la mise en place d’une campagne de sensibilisation à la sécurité routière. Il se peut également que ce professionnel puisse siéger parmi les jurés afin de remettre les brevets nécessaires aux instructeurs.

Disponibilité, réactivité et bonne condition physique sont les mots d’ordre de l’inspecteur en permis de conduire. Qui plus est, il doit être attentif et doit aimer le relationnel, car il est amené à échanger avec plusieurs interlocuteurs au quotidien. L’accès au métier se fait par le biais d’un concours public. Pour cela, les candidats doivent disposer d’un Bac ou un équivalent. Ils doivent être membres du CE et doivent avoir le permis de conduire depuis plus de 3 ans.