Lis moi avec webReader

Tibero, le système de gestion de bases de données de TmaxSoft, fournit à fonePaisa, opérateur de paiements numériques et acteur impliqué dans le processus de disparition du cash en Inde, une base de données sécurisée, évolutive et économique, avec un coût total de possession 64 % inférieur à celui d’Oracle.

FonePaisa, figure de la suppression du cash en Inde

fonePaisa Payment Solutions Pvt. Ltd, basée à Bangalore, en Inde, est un opérateur de paiements numériques qui facilite les paiements entre consommateurs, commerçants et entreprises, grâce à un large éventail de modes de paiement : carte de crédit/débit, débits directs de compte bancaire, et plus de 15 portefeuilles mobiles dont Paytm, freecharge, Mobikwik, HDFC Payzapp, SBI Buddy, Reliance Jio et Oxigen.

L’opérateur de paiements permet aux commerçants en ligne et traditionnels d’accepter toutes les méthodes de paiements numériques à l’aide d’un seul compte, grâce à une application mobile disponible sur tous les téléphones, smartphones, tablettes et PC, quel que soit le système d’exploitation.

fonePaisa assoit notamment sa croissance sur la transition vers une économie sans paiements en liquide en Inde. Un processus qui a pris vie avec le lancement de l’UPI (Unified Payments Interface) par l’intermédiaire de la NPCI (National Payments Corporation of India), l’organisme principal régissant tous les systèmes de paiement au détail en Inde, incluant également le transfert entre particuliers sans échange d’information sensible (n° de compte bancaire par exemple).

Et le système fonctionne : au cours des trois dernières années, le volume de transactions a ainsi été multiplié par 10. Il faut dire qu’avec – selon la RBI (banque centrale indienne) – plus de 145 millions de familles non bancarisées, soit l’une des bases les plus importantes du monde, le marché est colossal, ce qui fait de l’UPI l’une des infrastructures de paiement publique les plus sophistiquées au monde.

 

Le sans cash ou la nécessité d’infrastructures ultra-robustes

Mais vivre sans cash pour les consommateurs, bancarisées ou non, et les commerçants, requiert de disposer d’outils simples, pratiques et sécurisés, quel que soit le mode de paiement. Résultat : l’institut d’étude indien 6Wresearch évalue par exemple la valeur du marché du portefeuille mobile en Inde à 11,5 milliards de dollars d’ici 2022.

Et c’est en réponse à ces nouveaux besoins que fonePaisa s’est lancé sur le marché, avec une volonté affichée d’agréger le plus grand nombre de moyens de paiement possible, mais également la capacité à soutenir des millions de transactions quotidiennes via toute carte de crédit ou de débit de n’importe quelle banque en Inde, ou via la quinzaine de portefeuilles mobiles les plus importants du pays.

Une solution aux fonctionnalités très larges et très sollicitée donc, qui impose à fonePaisa de disposer d’une infrastructure robuste, dont les coûts doivent impérativement rester contenus pour proposer des services abordables à ses clients.

 

Tibero, le choix de raison

Pour répondre à ses besoins techniques, fonePaisa fait au départ le choix traditionnel d’Oracle pour sa base de données. Mais dès l’achèvement des développements d’applications, l’opérateur de paiements réalise que le modèle de licence proposée par la firme américaine se révélera trop onéreux à long terme. Avant de basculer en production, fonePaisa décide donc de comparer les offres de base de données commerciales et open source majeures du marché.

Très vite, fonePaisa identifie Tibero, séduit par la promesse de facilité de migration des applications, d’optimisation des performance, de haute disponibilité avec ses clusters actif-actif et de flexibilité de l’intégration des données et des fonctions métiers depuis Oracle, confirmée par le POC réalisé à cette occasion : « la fiabilité, la disponibilité, la sécurité et les performances de Tibero nous ont rapidement convaincus que c’était le bon choix, explique Ritesh Agarwal Fondateur et PDG, fonePaisa. Autant d’ailleurs que son utilisation par d’autres banques et organismes de services financiers, à volumes comparables ».

Et la suite du projet donne raison aux équipes fonePaisa : grâce à la parfaite compatibilité de Tibero avec Oracle, le processus de migration du code Oracle vers Tibero est réalisé sans aucune difficulté. Tandis que les administrateurs de base de données, à l’origine formés sur Oracle, pouvaient tout simplement utiliser leurs compétences acquises sur Tibero, tout en bénéficiant de l’engagement et de l’accompagnement des équipes TmaxSoft locales tout au long du projet.

En partenariat avec TmaxSoft, l’opérateur de paiement indien, désormais doté d’une infrastructure de base de données dynamique, très sécurisée et moins onéreuse qu’une base Oracle, peut désormais envisager sereinement la croissance soutenue à laquelle il s’attend, tout en contenant ses coûts opérationnels. Selon fonePaisa en effet, le coût total de possession (TCO) de Tibero est 64 % inférieur à celui d’Oracle, soit un rapport coût-efficacité supérieur de 280 %.

« Le partenariat technologique avec TmaxSoft est parfaitement aligné sur notre stratégie d’entreprise : il nous permet d’offrir, aux particuliers comme aux entreprises, une expérience transparente, sécurisée et temps réel pour les paiements » conclut Ritesh Agarwal.

 

 

À propos de TmaxSoft

TmaxSoft est un éditeur de logiciels innovants en matière de cloud, d’infrastructure d’applications et de modernisation du Mainframe, dont l’ambition est de proposer aux entreprises des solutions alternatives viables pour le cœur de leurs systèmes d’information, moteurs de leur croissance. Fondée en 1997 en Corée du Sud, TmaxSoft, dont le siège international est implanté à Chicago, USA, compte plus de 1 000 collaborateurs, dont 700 en Recherche & Développement, répartis dans 20 centres stratégiques à travers le monde.

Parmi ses solutions phares, figure notamment OpenFrame, une solution de rehosting natif des applications Mainframe, qui permet aux entreprises de migrer leurs applications, ressources et données Mainframe vers des environnements plus modernes, moins onéreux, et réduisant considérablement les risques de cette migration. Mais également Tibero, un puissant SGBDR pour serveurs virtuels, ou encore JEUS, le premier serveur d’application Web dans le monde certifié J2EE 1.4, JAVA EE 5 et JAVA EE 6, offrant une sécurité plus importante que les serveurs d’application web traditionnels.

http://www.tmaxsoft.com