Lis moi avec webReader

Fidèle à sa vocation de concevoir des objets qui portent les valeurs du développement durable, Litogami lance, après Casagami, la petite veilleuse solaire et Autogami, la voiture qui roule à l’énergie solaire,  la carte Citigami. Le concept ? Citigami clignote à la lumière du jour, sans pile ni batterie, grâce à ses 18 Leds blanches alimentées par le tout nouveau film photovoltaïque écologique ASCA, pendant plus de 5 ans.

logo citigami
Citigami est un concept ludique et décoratif, une carte souvenir au décor personnalisable et interchangeable qui utilise des technologies françaises. Une façon poétique de sensibiliser les enfants, de tout âge, aux enjeux d’aujourd’hui comme aux technologies solaires du futur.
Médaillé au concours Lépine 2017 le projet est soutenu par Les Ateliers de Paris et réalisé en partenariat avec le Groupe Armor, à Nantes.

Comment fonctionne Citigami ?

Ouvrez l’enveloppe, sortez et dépliez Citigami, puis placez-la à proximité d’une source lumineuse, une fenêtre ou un éclairage artificiel : les 18 Leds s‘allumeront en alternance. Le décor, fixé sur la face avant, est finement perforé pour laisser passer la lumière et évoque ainsi le scintillement de la Tour Eiffel. Il peut être personnalisé à volonté, par un message ou un dessin.

Citigami, une carte souvenir lumineuse photovoltaïque écologique Green, solidaire et made in France
Marc Lebas, fondateur de Litogami, attache autant d’importance à la façon dont ses créations sont fabriquées qu’à leur fonction. C’est pourquoi, il fait appel à des savoir faire français et veille aux qualités environnementales et sociales des objets qu’il édite. Ainsi Citigami, certifié Imprim’vert, est composé de papier cartonné issu de forêts gérées durablement.
Litogami emploie des personnes en situation de handicap pour la gestion et le conditionnement d’Autogami. Son emballage éco-responsable sous forme de pochette ou de boîte, permet une expédition simple, rapide et peu onéreuse, pour un faible coût carbone.

Ctigami utilise un nouveau procédé photovoltaïque pour s’alimenter en énergie : le film photovoltaïque ASCA. Ce film photovoltaïque organique, développé en France par le groupe Armor, est recyclable, fabriqué par un procédé « low carbon » et ne contient ni silicone ni agent toxique.

Citigami est éco-conçu : les composants sont facilement démontables afin d’en faciliter la réparation et le recyclage en fin de vie.

Composition

Citigami est composée :
– D’un cadre chevalet en carton épais (550 g/m2) qui supporte les Leds, en façade, et le film ASCA en face arrière.
– Un décor interchangeable micro perforé fixé sur la face avant
L’ensemble est livré dans une pochette à fenêtre qui permet d’en apercevoir le scintillement (sans sortir Citigami de son enveloppe)
Dimensions : 205 x 145 x 20 mm / décor : 110 x 170 mm
ASCA : Film photovoltaique : 139 x 47 mm / 3,5 g / 4 V -7 V / Pmax : 120 mW
Points de vente (entre autres) :
ARTAZART / LE GENRE URBAIN / LA CITE DE L’ARCHITECTURE / LA BOUTIQUE DES INVENTIONS / BDNET / TREMA / LE MERLE MOQUEUR / LE DIVAN / FOLIE D’ENCRE …
Garantie 5 ans
Prix public : 17,90 Euros
Disponibilité : 6 novembre

A propos de Litogami

Litogami conçoit des objets ludiques, tangibles et fonctionnels qui sensibilisent les plus jeunes aux enjeux du développement durable et aux questions d’aujourd’hui : les énergies renouvelables, la recyclabilité et le vivre-ensemble. En 2013 est née la veilleuse solaire Casagami, Autogami a rejoint la collection en 2016.

En janvier 2018, de nouveaux décors pour Citigami et une nouveauté fonctionnant à l’énergie « OPV » (photovoltaïque organique) seront présentés sur les salons Museum Connexion et Maison et Objet.