Lis moi avec webReader

L’Unapei appelle le gouvernement à respecter les engagements du Président de la République auprès des personnes handicapées, qui ont été énoncés lors de la campagne présidentielle. Cela devra passer par la mise en œuvre d’une politique ambitieuse du handicap, qui soit transversale et assortie de véritables moyens.

L’Unapei premier réseau d’associations représentant les personnes handicapées intellectuelles en France, adresse une lettre ouverte au nouveau premier ministre Edouard Philippe. Le 3 mai dernier à l’occasion du débat de l’entre-deux-tours, Emmanuel Macron a consacré sa carte blanche au handicap et annoncé des actions concrètes pour les personnes handicapées et leurs proches. C’est un signal fort pour les 12 millions de  citoyens français en situation de handicap.

Le nouveau gouvernement devra en effet rassurer les acteurs du handicap, las des politiques sectorielles qui n’ont cessé de brider la construction d’une véritable société inclusive et solidaire. L’accès des personnes handicapées à l’éducation, à la formation, au travail, à la santé ne peut plus être optionnel et leur citoyenneté, doit enfin devenir une réalité.

En 2017, plus de 47 500 personnes handicapées sont encore sans solution d’accompagnement adapté à leurs besoins. Elles attendent la mise en œuvre d’un plan d’urgence de la part du gouvernement.

L’Unapei demande qu’une réelle impulsion soit donnée par l’ensemble des décideurs politiques, pour que cessent les exils en Belgique et pour déployer, partout en France, des accompagnements de proximité adaptés aux besoins des personnes handicapées.

La société inclusive et solidaire attendue par toutes les personnes handicapées et leurs proches se construira avec l’impulsion des décideurs publics. Pour interpeller largement, l’Unapei lance simultanément à l’envoi de cette lettre ouverte au premier ministre, une action sur Twitter intitulée # QUIVALEFAIRE

# QUIVALEFAIRE interpelle le gouvernement et les différents candidats aux élections législatives. L’Unapei leur adresse 10 revendications prioritaires. Parmi celles-ci, elle demande d’agir en urgence pour que toutes les personnes handicapées bénéficient d’un accompagnement à la hauteur de leurs besoins. Elle appelle aussi à renforcer l’accès à la scolarisation des personnes handicapées, à développer leur insertion professionnelle, ou encore à revaloriser l’AAH au-dessus du seuil de pauvreté.

Retrouvez l’ensemble des revendications de l’Unapei sur le site www.melaniepeutlefaire.org, une plateforme dédiée à la société inclusive et solidaire lancée après le succès de la campagne du même nom réalisée en mars dernier. Mélanie Ségard, jeune femme de 21 ans, en situation de handicap intellectuel, soutenue par plus de 230 000 internautes, avait présenté le journal météo de France 2 devant 5,3 millions de téléspectateurs. Ainsi elle avait démontré qu’avec un accompagnement sur mesure dans un cadre inclusif, elle était capable d’aller au bout de son projet.

Retrouvez :

–          Lettre ouverte de l’Unapei au Premier ministre : http://www.unapei.org/Lettre-ouverte-de-l-Unapei-au-Premier-ministre.html

–          Plateforme société inclusive et solidaire : www.melaniepeutlefaire.org

 

L’Unapei

Première fédération d’associations française de représentation et de défense des intérêts des personnes handicapées intellectuelles et de leurs familles, l’Unapei milite pour une société inclusive et solidaire. L’Unapei et ses 550 associations membres agissent pour que chaque personne handicapée soit considérée comme un citoyen à part entière et dispose de réponses adaptées à ses souhaits. Elles rassemblent plus de 55 000 familles adhérentes et 71 500 bénévoles et emploient 94 000 professionnels au sein de 3100 établissements et services médico-sociaux qui accompagnent 200 000 personnes handicapées.