Lis moi avec webReader

Adminiz, plateforme digitale de publication et gestion des annonces légales du groupe Altares, communique sur les résultats du premier baromètre* dédié à la création d’entreprise en France. Des résultats qui montrent une explosion de la création d’entreprise en France par rapport à 2015.

– Plus de 162.895 entreprises créées au 1er trimestre 2016

– TOP des départements français : N°1 Paris, Ile-de-France

– Entrepreneurs individuels et sociétés commerciales boostent la création

– 17% des sociétés créées sont dans le secteur du commerce automobile

Lien officiel : Adminiz

*Méthodologie : Altares met à jour quotidiennement un référentiel contenant l’exhaustivité des entreprises actives en France soit environ 9,2 millions d’entreprises en juin 2016. A partir de ce référentiel, Adminiz a extrait le nombre d’entreprises à fin mars 2015 et fin mars 2016 ainsi que le nombre de créations d’entreprise au 1er trimestre 2015 et au 1er trimestre 2016. Les colonnes « dynamisme relatif à la taille » prennent en compte la croissance rapportée à la taille pour chaque ligne (par exemple 100 créations d’entreprise pour un secteur de 1.000 entreprises est plus significatif de croissance que pour un secteur de 100.000 entreprises). Le tableau Evolution (avec entête sur fonds rouge) compare le nombre de créations d’entreprise au trimestre 2016 vs trimestre 2015 (avec le taux de croissance en dernière colonne).

« L’un des faits majeur de cette étude réside dans l’augmentation de +10,3% au premier trimestre 2016 des créations d’entreprise par rapport à la même période l’année précédente. Cet engouement est principalement orchestré par les 35 ans et dans quelques secteurs privilégiés comme le commerce et la réparation d’automobiles ou motocycles ».
Yohan Benqué, Directeur Marketing, Innovation et Digital d’Altares

Plus de jeunes créateurs

Concernant l’âge des dirigeants, c’est dans la population des jeunes de 18 à 35 ans que la progression est la plus remarquée. En effet, cette croissance est de 79% de croissance entre le premier trimestre 2015 et 2016. Cependant, sur cette même période, c’est dans la tranche des 35 ans et plus que l’on observe le plus de création d’entreprise avec plus de 22.110 créations en 2016.

 TOP et FLOP des départements français

Au 1er trimestre 2015 et 2016, c’est Paris qui reste le département contribuant le plus à la création des sociétés en France avec 14.858 entreprises créées. Le fait est que ce sont les départements où se trouvent les villes les plus peuplées de France, ainsi que les départements d’Île-de-France qui enregistrent le plus de créations d’entreprise sur les deux périodes. Cependant, le dynamisme relatif à la taille est plus fort dans les départements d’île de France, avec la Seine-Saint-Denis en tête, aussi bien en 2015 qu’en 2016. Les départements les moins dynamiques restent les mêmes sur les deux périodes avec le Cantal, la Creuse et les départements d’outre mer qui continuent de baisser.

 

 Les sociétés commerciales N°1 de la création d’entreprise

Toutes les Formes Juridiques enregistrent des croissances positives. Parmi elles, ce sont les sociétés commerciales qui ont le dynamisme relatif à la taille le plus élevé. Sur les premiers trimestres 2015-2016, ce sont donc les sociétés commerciales et les entrepreneurs individuels qui contribuent le plus à la création d’entreprises en France.

 

Classement des secteurs d’activités

Sur les premiers trimestres 2015 et 2016, ce sont les activités, de transports & entreposage, d’agriculture, sylviculture et pêche qui ont la plus forte croissance avec respectivement +73% et +70%. Mais, c’est le commerce & la réparation d’automobiles et de motocycles qui enregistre le plus grand nombre de créations d’entreprise avec 28.295 sociétés au premier trimestre 2016.

L’activité de transports et entreposage, gagne une place et devient celle dont le dynamisme relatif à la taille est le plus élevé. Elle est suivie de l’Information et communication et des activités spécialisées, scientifiques et techniques. En queue de peloton, on retrouve les industries extractives, les activités extraterritoriales, et les Administrations publiques.

 

 

A propos d’Adminiz

La nouvelle plate-forme Adminiz a été conçue en étroite collaboration avec des experts juridiques, afin d’offrir une rédaction intuitive et soignée des annonces légales, en totale conformité avec les standards de qualité exigés par les greffes et journaux officiels.

La validation des documents est réalisée en temps réel, ainsi que l’envoi aux journaux d’annonces légales. Avec un réseau de partenaires presse, Adminiz permet de publier une annonce dans chaque département français au tarif optimisé. Contrôlées et redressées, les annonces sont instantanément exploitables. Adminiz propose aux entreprises (ETP, ETI, PME, etc.), professionnels du droit et experts comptables un service digitalisé, pour à terme, simplifier l’ensemble des démarches administratives depuis la création d’une société, en passant par la modification, la liquidation jusqu’à sa dissolution éventuelle.

Plus d’informations : https://www.adminiz.fr/?utm_source=rp&utm_medium=referral&utm_campaign=crea_entreprise

Adminiz fait partie du groupe Altares, acteur de premier plan de la Data Economy, Altares a pour mission de valoriser le capital Data de ses clients, en transformant leur patrimoine informationnel en performance économique Partenaire de confiance indépendant, le Groupe apporte aux décideurs une vision prospective et contextualisée des enjeux business de la nouvelle économie.

Dans un monde en mutation, mondialisation, cloud, big data, open data… Altares collecte, agrège, analyse, enrichit et structure les données afin de les rendre « intelligentes » et d’en faire un outil décisionnel agile pour les Directions Générales et opérationnelles des entreprises. Le Groupe aide ainsi ses clients à faire de leurs données un levier de croissance.

Partenaire exclusif en France de Dun & Bradstreet, 1er réseau international d’informations BtoB, Altares se positionne comme le partenaire de référence des grands comptes, ETI et PME en leur offrant un accès privilégié à ses bases de données sur plus de 250 millions d’entreprises dans 220 pays. Altares produit trimestriellement des études de référence sur « les défaillances d’entreprises » et les « retards de paiement ».

Le groupe compte 300 collaborateurs et réalise un chiffre d’affaires de 60 millions d’euros.

Pour plus d’informations : www.altares.com