Lis moi avec webReader

L’institut d’études indépendant Arcane Research dévoile son étude annuelle sur le marché français des complémentaires santé. Il apparaît que, suite à la mise en place de l’ANI, le taux de Français qui se déclarent couverts par une complémentaire santé est stable par rapport à 2015, avec 82% d’assurés santé (hors CMU). Cependant, près d’1 salarié sur 5 déclare ne pas être encore couvert par une complémentaire d’entreprise.

etude arcane research marché des complémentaires santé 2016

Bien que leur couverture s’améliore de 5 points en 1 an, tous ne bénéficient pas encore d’un contrat santé. Dans 1 cas sur 3, ils indiquent que leur entreprise ne leur a pas proposé de contrat santé et pour la même part il y a eu refus de la complémentaire proposée faisant doublon avec une couverture déjà présente.

Des salariés plutôt satisfaits, mais pas enchantés

4 salariés sur 5 déclarent être couverts par une complémentaire d’entreprise. Pour ¼ d’entre eux, elle a été récemment proposée dans le cadre de l’ANI et majoritairement en lien avec l’accord négocié par la branche. 4 salariés récemment couverts sur 5 se déclarent satisfaits de la couverture fournie par l’entreprise, un score moins élevé qu’auprès de l’ensemble des Français (près de 9 sur 10). Un constat qui s’explique par le fait que seule la moitié d’entre eux pensent que cela a amélioré leur niveau de protection santé. Cela impacte la satisfaction globale des Français, avec une part d’enchantés (très satisfaits) qui s’effrite et est moindre cette année. 4 organismes se démarquent cependant et performent en tête satisfaisant le plus leurs assurés.

La relation avec l’organisme et l’aspect financier : éléments clés pour les assurés santé

Concernant les garanties, l’appétence est majeure sur les traditionnelles à fort reste à charge ou forte fréquence. Au-delà, les facilités de fonctionnement du contrat et la relation avec l’organisme sont à prioriser puisqu’importants pour les Français mais également car une appréciation positive du bénéficiaire sur ces éléments impacte fortement et positivement sa satisfaction globale. Les éléments financiers sont en tête des priorités concernant la fidélité des Français à leur assureur.

Un Français sur 10 déclare bénéficier d’une sur-complémentaire santé. Une attente d’accompagnement et de prévention plus forte

Afin de renforcer leurs garanties ou bénéficier d’options spécifiques, 6% bénéficient d’un contrat de 3ème niveau en leur nom propre et 5% utilisent la complémentaire santé de leur conjoint lorsque les remboursements sont plus avantageux. Un potentiel de croissance de 2% d’intentionnistes avec le rapport prix-prestations le plus influent d’une future souscription ainsi que la recommandation de personnes de confiance (entourage, professionnels de la santé). Les souscripteurs d’une sur- complémentaire sont plus attentifs aux dimensions de prévention santé des organismes, et attendent plus de solution et d’accompagnement.

Une méconnaissance des Français qui demeure importante concernant les organismes et dispositifs de santé

25% des Français ne savent pas quel organisme gère leur complémentaire et près d’1/3 ignorent le nom de leur gestionnaire santé de 3ème niveau. Seuls 3 Français sur 5 déclarent savoir précisément ce qu’est le tiers-payant et seuls 1 sur 5 a entendu parler du chèque santé. 3 seniors actifs sur 4 ne savaient pas qu’ils pourraient bénéficier d’une couverture santé équivalente une fois à la retraite et près de 4 sur 5 d’entre eux n’étaient pas au courant des projets gouvernementaux concernant la couverture santé des seniors. Une cible conséquente à adresser avec près d’1 senior actif sur 4 envisageant de changer de couverture santé une fois à la retraite.

Etude Complémentaires Santé 2016 : Couverture et attentes de tous les Français et potentiel des offres complémentaires et sur-complémentaires, 2ème édition, réalisée par ARCANE Research et MX-Conseil auprès de 8.000 Français entre le 30 mars et 7 avril 2016.

Pour accéder à l’étude complète, cliquez ici

A propos d’Arcane Research

Arcane Research est un institut d’études indépendant dans le domaine des études quantitatives on-line. Afin de mettre à jour nos connaissances sur les marchés et ainsi répondre le plus précisément aux attentes de nos clients, nous lançons des actions pro-actives en réalisant plusieurs études syndiquées par an. Grâce à notre communauté de 60.000 panélistes et à notre système de qualification récurrente, nous sommes en capacité d’interroger les profils les plus spécifiques.

Notre métier est la réalisation d’enquêtes patients & consommateurs via le mode de collecte quantitatif par Internet. Nous intervenons en mode “full service”, à savoir une prise en charge en interne de A à Z de toutes les étapes de l’enquête sans aucune sous-traitance.

Plus dinformations : www.arcane-research.com