Lis moi avec webReader

Expert en Supply-Chain et Achats, Charles-Edouard Ranchin a décidé d’investir à titre personnel dans un spot publicitaire TV afin de faire découvrir sa méthode inédite de relocalisation. La campagne a été diffusée sur BFM Business du 3 au 16 novembre.

image effet ressort

L’inventeur de la méthode

Charles-Edouard Ranchin a décide de se faire connaître via un media traditionnel fort : la télévision. Idéaliste, adepte du Made in France et philanthrope économique, il est l’inventeur de « l’effet ressort » avec comme unique objectif de faire « bouger son environnement ».

Seul, il se lance donc dans la politique économique en développant un moyen pour relocaliser la production, donner de la compétitivité aux entreprises, créer des emplois, expandre la valeur de l’économie et participer à la réindustrialisation du pays.

L’investissement de l’expert

Afin de promouvoir la méthode, disponible gratuitement sur la toile, et ainsi aider les entreprises à optimiser leur relocalisation, Charles-Edouard Ranchin a fait les choses en grand en diffusant 112 spots TV sur une chaîne nationale d’information économique et financière, sur la période du 3 au 16 novembre. Le spot de 20 secondes, présenté par l’expert, explique succinctement les bénéfices de la méthode.

Le fonctionnement de « l’effet ressort »

C’est un schéma de relocalisation en quatre étapes clés, représentant chacune une boucle du « Ressort » :

 

image effet ressort

– la législation (étude des aspects légaux et réglementaires liés à la relocalisation, notamment la simplification des formalités fiscales et douanières),
– la R&D (étude de nouveaux outillages et/ou process pour améliorer la productivité, baisser le coût de la  main-d’œuvre, réduire le pourcentage de produits défectueux),
– les achats (investissement dans les machines, les locaux, les matières premières),
– la mise en industrialisation (la synthèse et l’orchestration de ce qui a été envisagé si l’entreprise y trouve un intérêt financier, marketing ou de valorisation commerciale de ses produits).

L’objectif est de franchir méthodiquement les boucles/étapes afin de créer une ligne continue représentant la fin du processus de relocalisation.

A propos de Charles-Edouard Ranchin

Né en 1971 il oriente ses études vers le transport et complète son cursus en 2012 à l’Université D’Évry par un Master 2 spécialisé dans les Achats Internationaux. Après vingt ans d’expérience dans la direction Supply-Chain et Achats d’entreprises de différents secteurs et sur quatre continents, il s’installe dans la Capitale. Travaillant actuellement pour une marque de luxe, il intervient régulièrement en conférence comme aux World Class Logistics ou à la Sorbonne sur des sujets tels que la douane, la Supply-Chain, les achats et la relocalisation.

Plus d’informations : http://www.charlesedouardranchin.com/

L’intégralité de la méthide : http://www.leffetressort.com